Devenir actionnaire
Publié le - 41 hits -

Calculez vos impôts pour en payer moins !

Bonne nouvelle pour le contribuable fortement imposé : il existe de nombreuses solutions de défiscalisation. Pour les découvrir, celui-ci peut utiliser un outil en ligne qui permet de calculer ses impôts et de prendre connaissance des différentes manières de les alléger, voire de totalement les gommer.

Les outils défiscalisants

Le simulateur d’impôt procède au calcul de manière personnalisée, c’est-à-dire en fonction des informations propres à l’utilisateur : sa situation familiale, ses revenus imposables, ses frais et charges, ses autres frais déductibles, etc. C’est en se rendant sur la section réduction d’impôt soumises au plafonnement des niches fiscales que l’utilisateur peut prendre connaissance des différents produits défiscalisants, aussi bien dans le domaine immobilier que financer.

Ce sont entre autres les LMNP, les SCPI fiscales, les dispositifs Pinel, Malraux, Duflot, Censi-Bouvard, Scellier, les FIP et les FCPI, les SOFICA, le Girardin Outremer, etc. Grâce à l’utilisation du simulateur, l’utilisateur peut donc mettre en place le montage défiscalisant qui correspond le mieux à son profil afin d’optimiser sa fiscalité.

Version classique simplifiée et version complémentaire

L’outil propose les deux types de versions : la version classique pour les contribuables percevant les salaires, traitements, retraites et pensions d’une part, et la version dite complémentaire pour les micro-entrepreneurs, les libéraux et les investisseurs. Ces derniers enregistrent en effet des revenus de type bénéfice non commerciaux (BNC), des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), des revenus fonciers, etc.

Le contribuable peut réaliser différentes simulations afin de comparer les multiples possibilités de réduire efficacement ses impôts. Les points forts de l’outil : précision et performance, résultats instantanés, utilisation totalement gratuite. Par ailleurs, le simulateur peut être utilisé afin de vérifier si l’administration fiscale a bien pris en compte les réductions d’impôt auxquelles le contribuable a droit en ayant souscrit aux produits défiscalisants sus cités.

Laissez votre commentaire à propos de cet article