Devenir actionnaire
Publié le - 742 hits -

Découvrons le concept du crowdfunding

Pourquoi crowdfunding ?

Le crowdfunding est un néologisme particulièrement présent ces derniers temps sur le web, mais à quoi correspond-il réellement ? En quoi consiste ce phénomène ? C’est ce que Philippe Peret souhaite vous faire découvrir aujourd’hui.

Le terme crowdfunding (appelé "financement participatif" en français) désigne un processus via lequel un grand nombre d’individus contribue ensemble à financer un même projet. On comprend alors mieux le sens du mot ; « crowd » signifiant « foule » et « funding » « financement » en anglais.

Types de projets et modes de financement

L’essor du web et des nouvelles technologies (paiements en ligne, applications mobiles) a largement favorisé ce phénomène ; de nombreux financements participatifs sont en effet réalisés grâce à des plate-forme en ligne comme les françaises Ulule et Kisskissbankbank ou Kickstarter aux USA.

Ainsi, au lieu de traditionnels financements via des fonds octroyés par une banque, on a une véritable saga de participants actifs, généralement des internautes enthousiasmés par les projets en question. Ces derniers peuvent être d’envergure artistique, culturelle, commerciale, associative…

C’est début 2000 que l’on trouve les toutes premières campagnes de financement participatif. Citons par exemple le court métrage français »Demain la veille » dont le site web a pu être conçu via le crowdfunding.

Attention toutefois, il convient de préciser que le crowdfunding n’est pas un don à proprement parler (comme cela serait le cas pour une association humanitaire par exemple). Si les internautes participent financièrement à un projet, ils en tirent néanmoins un ou plusieurs bénéfices : ainsi ceux qui ont aidé le court métrage se sont vu remettre un DVD et leur nom a été indiqué dans les crédits du générique du film.

Différentes formes de crowdfunding

Ceci n’est qu’un exemple de campagne de crowdfunding, il existe en fait tout une saga de types de ces campagnes :

-le traditionnel don : un individu donne une somme de son choix pour financer le projet et reçoit en contrepartie un cadeau (qualifié de contre-don) mais pas nécessairement.

-le prêt participatif : on l’appelle aussi en anglais « crowdlending ». Un, (généralement) plusieurs particuliers prêtent de l’argent à une entreprise en l’échange dede bénéfices (montant du prêt remboursé à la fin + intérêts). Funding Circle et Bolden sont deux plate-forme britanniques permettant ce type d’opérations.

-le financement avec prise de participation : schéma semblable à l’actionnariat via lequel l’internaute investisseur devient actionnaire de l’organisme à la base du projet. Le statut d’actionnaire permet au participant financier d’obtenir des contreparties financières si le projet aboutit.

Philippe P

Laissez votre commentaire à propos de cet article