Devenir actionnaire
Publié le - 734 hits -

Les bienfaits de financer une start up

Les startups françaises ont la côte. Elles sont très douées et se font souvent remarquées à San Francisco et dans la Silicon Valley. La French tech fait des merveilles mais aussi preuve d'une grande créativité. Problème: fuite des cerveaux vers les States.

De Charybde en Scylla pour le financement à la française

Le financement en France s'assimile trop souvent à un parcours du combattant avec un nombre d'acteurs trop important. Faute de financement les "jeunes pousses" françaises ont du mal à grandir et se font souvent racheter par des sociétés américaines. Heureusement les choses commencent à changer  à l'heure où les banques durcissent leurs conditions pour octroyer des crédits.

De nouveaux modes de financement en capital émergent pour les startups: crowdfunding, fonds de grands groupes et business angels.

Crowdfunding, les bienfaits de financer une start up

Le crowdfunding ou financement participatif est une nouvelle forme d'investissement bénéficiant d'un cadre qui favorise son développement. Il constitue désormais une véritable opportunité pour tous les épargnants et une alternative aux placements traditionnels. Nous avons répertorié cinq bonnes raisons de succomber au crowdfunding:

- Faire le pari de fortes plus-values: financer une start up c 'est parier sur les leaders en devenir de l'économie de demain.

- Choisir soi-même ses investissements: avec la trentaine de plateformes de crowdfunding existant en France vous êtes, en tant qu'investisseur, mis en relation avec des porteurs de projet aussi multiples que variés. Vous êtes totalement pris en charge par la plateforme quelque soit votre niveau de connaissances du secteur. Pour vous en convaincre, rendez vous chez le numéro un français des business tendances, HelloBiz.

- Participer à la création entrepreneuriale: vous investissez directement dans une startup que vous avez choisie et participez à l'aventure, en suivant son développement.

- Bénéficier d'avantages fiscaux: réduction jusqu'à 18% de votre IR, voire 50% en cas d'ISF. Exemption sur les plus-values après 5 ans dans le cadre d'un PEA ou d'un PEA-PME.

- Participer à la création d'emploi.

Laissez votre commentaire à propos de cet article