Devenir actionnaire
Publié le - 620 hits -

Retraite: faut-il opter pour le perp ou pour l'assurance-vie ?

Que ce soit le perp ou l’assurance-vie, les deux constituent une solution pour compléter ses revenus durant sa retraite. Ils ont alors des points communs, tout comme des points distinctifs. La défiscalisation est la plus remarquable.
De plus en plus de Français commencent à se rendre compte de l’importance de faire des épargnes pour la retraite. En effet, tout le monde a besoin d’avoir des revenus à partir du moment où il arrête son activité. Actuellement, nombreuses solutions se présentent pour tous types d’investissements : immobilier, financier, …. Les deux les plus attractifs sont le perp et l’assurance-vie. Le choix est délicat, acquérir une épargne régulière ou bien se préparer une rente.

Généralité sur le perp

Cette appellation correspond enfin au Plan d’épargne retraite populaire. Ce régime consiste à placer de l’argent dans une institution financière tous les ans. Ainsi, l’épargnant se constitue un capital qu’il va recevoir comme rente pour sa retraite.
Le perp bénéficie d’imposition fiscale allégée quand l’épargnant verse pour la première fois. En effet, il existe un taux de revenu dans la limite du plafond global. Ces deux valeurs ont connu de la régression comparée à celles de 2014. Actuellement, les plafonds sont de 29.625 euros ou de 3.703 euros pour le montant élevé contre 30.038 euros et 3.754 euros pour l’année dernière.
Ce qui revient à dire que le perp est une défiscalisation durant la phase d’épargne. Une fois les rentes acquises, des cotisations sociales qui sont imposables s’y accompagnent. Ainsi, il faut bien choisir son partenaire pour le perp, le site www.choisirsonperp.com peut vous aider pour cela.

Qu’en est-il de l’assurance-vie ?

S’il y a des personnes qui choisissent l’assurance vie pour se constituer un capital pour sa retraite signifie qu’il y a des profits réalisés. Contrairement au perp, le capital se constitue en réalisant des rachats annuels. Chaque rachat favorise la défiscalisation et procure l’intérêt de l’assurance-vie. La durée des rachats peuvent varier d’un contrat à un autre. Pour un contrat supérieur à 8 ans, les rachats subissent une réduction sur les impôts jusqu’à 9.200 euros pour un couple. Pour un capital plus élevé, le taux imposé sur les revenus serait de 7.5% au maximum.

Cependant, aucun avantage n’est à profiter durant la période de versement de l’épargne pour l’assurance-vie.