Devenir actionnaire
Publié le - 1360 hits -

Comment calculer la rentabilité d’un logement locatif ?

La rentabilité d’un logement locatif permet de déterminer les dividendes que vous pourriez avoir en investissant dans un bien immobilier. Dans le calcul de cette rentabilité, il faut tenir compte de trois modes de calculs à savoir la rentabilité brute, la rentabilité nette de frais et charges et la rentabilité nette.

Quel est l’intérêt d’une rentabilité locative ?

Avant d’investir dans un bien immobilier, il faut vérifier sa valeur de rentabilité réelle si vous souhaitez le mettre en location. Or, pour se constituer un capital ou un patrimoine, le calcul de la rentabilité locative est important avant de se décider d'acheter un bien immobilier. L’intérêt ici est de déterminer son rendement annuel après investissement. En clair, ce calcul vous donne approximativement les montants que vous pourriez avoir au bout d’une année.

Ce rendement est établi en pourcentage du montant que vous avez investi. C’est la somme d’argent qu’on peut gagner sur le logement acquis en fonction de son prix d’achat et des frais produits. Cette rentabilité vous permet d’avoir une idée sur les bénéfices que vous pourriez avoir dans un logement locatif. Mais il faut se rendre à l’évidence que cette rentabilité locative varie considérablement dans une même ville à cause des zones plus fréquentées et plus sollicitées et donc plus vendables.

Calcul de la rentabilité locative

Le calcul de la rentabilité locative doit tenir compte de trois modes de calcul qui diffèrent :

  • La rentabilité brute : elle est calculée en tenant compte du prix d’achat du bien immobilier et ne considère que le loyer brut annuel perçu.

Calcul de rentabilité brute = 100 x (loyer mensuel x 12)/prix d’achat du bien

Ce calcul n’est qu’un indicateur, il prend uniquement en compte que le loyer. Les vendeurs l’utilisent comme un atout pour avoir plus de chances de vendre.

  • La rentabilité nette de frais et charges : en plus de tenir compte du prix d’achat de l’immobilier, elle tient aussi compte de coûts d’entretien et de gestion du logement locatif.

Calcul de rentabilité nette de frais et charges = 100 x (loyer mensuel x 12) + taxe foncières + charges non récupérable + Frais de gestion/Prix d’achat du bien

Les charges non récupérables auprès des locataires comme les honoraires de syndic.

  • La rentabilité nette : elle se calcule en tenant compte des revenus après impôts et d’autres déductions provenant des travaux de rénovation.

Cependant, la rentabilité ne doit pas constituer le seul critère qui décide un particulier à investir. Le bien acheté peut servir de logement pour la famille ou de logement secondaire.

Laissez votre commentaire à propos de cet article